Lors du diagnostic

 

C'est l'étape initiale et fondamentale du parcours de soin qui détermine la réussite de tout le traitement !

Plus c'est tôt, mieux c'est !  Dès 4 ans.

Tout le temps nécessaire sera consacré à :

  •  Une écoute : Vos attentes, vos besoins, vos envies, vos craintes …
  •  Une étude architecturale et esthétique de votre visage, de votre sourire et de votre dentition grâce à un examen clinique, photographique, radiologique, céphalométrique, biométrique .
  •  Une analyse de vos fonctions : respiration, mastication, déglutition, phonation, posture corporelle .
  •  Un dialogue : Notre expérience et  l’analyse de tous ces éléments, nous permet de vous proposer la solution la plus adaptée . Une discussion peut alors s’installer avec vous ! 

 Dans notre cabinet, ce diagnostic sera Précoce, Global, et ouvrira une discussion avec vous.

PRECOCE

Il est important de savoir et faire savoir autour de vous qu’idélalement un enfant doit être vu avant 6 ans, date d’éruption de la 1er molaire adulte qui en sortant, verrouille déjà énormément les anomalies des dents en pleine éruption et des mâchoires en pleine croissance.

Quand une anomalie de la forme s’installe, le fonctionnement s’adapte et devient lui-même anormal, perturbant à son tour la croissance des mâchoires et le positionnement des dents.

 Un cercle vicieux s’installe:

 Forme anormale => Fonctionnement anormal => Croissance osseuse et éruption dentaire anormale

Plus Vite, on rompt ce cercle vicieux par l’intervention de l’orthodontiste et d’autres spécialistes et plus Vite on réinstalle un cercle vertueux où:

 La forme est normale => Le  Fonctionnement est normal => La Croissance osseuse et les éruptions dentaires sont normales.

GLOBAL

Votre corps est un tout !

Toutes les parties sont interdépendantes .

Les dents et les mâchoires n'échappent pas à la règle :

Des problèmes de dents et/ou de mâchoires vont avoir des répercutions sur le reste du corps .

Inversement, des dysfonctionnements du corps vont perturber la croissance des mâchoires et la position des dents .

Voyons quelques exemples :

inversé d'articulé

  • Une mâchoire du haut trop étroite ( après une sucette ou un pouce par exemple ) avec les dents du haut qui passent à l'intérieur des dents du bas d'un côté :

CONSÉQUENCES à distance :

            -- Déviation de la mâchoire du bas

            -- Inclinaison de la tête du coté de la déviation de la mâchoire du bas

            -- La colonne cervicale s'adapte à l'inclinaison de la tête et se dévie pour rester perpendiculaire à l'axe de la tête

             -- La colonne dorsale compense la déviation de la colonne cervicale en s'inclinant dans l'autre sens !

             -- La colonne lombaire fait de même !!

             -- Tout ça donne une SCOLIOSE avec une jambe plus courte que l'autre, une épaule plus basse que l'autre .

         -- Autre conséquence : Mâchoire du haut étroite = Fosses nasales étroites = mauvaise respiration nasale = ronflements nocturne, mauvais sommeil, risque accru d'apnée du sommeil !

  • Une mâchoire du bas en retrait, qui n'a pas assez grandi vers l'avant :

    DSCN6410

CONSÉQUENCES à distance SUR LE CORPS:

              -- Menton "fuyant" inesthétique 

             -- Mauvaise respiration car l'espace aérien postérieur est réduit ( pharynx et larynx )  :

             -- Ronflement , risque d'apnée du sommeil !

  • Un TORTICOLIS congénital à la naissance :

    torticoli

CONSÉQUENCES à distance sur les mâchoires :

             --  Déviation très importante de la croissance vers un coté de toute la face

             -- Mauvais engrennement dentaire avec inversé d'articulé d'un coté

             -- Douleur de dos à cause de la scoliose associée

  • Une mauvaise respiration nasale :

    mâchoires étroites

  CONSÉQUENCES à distance sur les mâchoires :

              -- Une respiration buccale s'installe en remplacement

              -- la langue est basse au lieu d'être au palais

              -- La mâchoire du haut ne grandi pas en largeur

              -- La mâchoire du bas ne grandi pas en avant

              -- Les fosses nasales sont étroites car pas de croissance de la mâchoire du haut

              -- Les dents du haut rentrent vers l'intérieur

              -- Manque de place pour les dents : chevauchements

la liste n'est pas complète, ce ne sont que quelques exemples pour vous montrer les relations des différentes parties du corps entre elles .

Nous aurons donc recoure à d'autre spécialistes pour pouvoir traiter votre problème dans son ensemble, de la cause jusqu'aux différentes conséquences :

         -- ORL pour déboucher et mieux respirer par le nez

         -- OSTÉOPATHES pour équilibrer le dos et les os du crane avant, pendant et après les traitements .

         -- ALLERGOLOGUES car en cas d'allergie, la muqueuse du nez gonfle et il se bouche !

         -- ORTHOPHONISTE pour rééduquer la parole et la langue

         -- DENTISTES pour remplacer les dents manquantes ou abimées

C'est grâce à cet collaboration pluridisciplinaire que nous pourrons réaliser un traitement GLOBALE et obtenir un résultat STABLE dans le temps .

Mot du Dr Jérôme

Les relations dans les deux sens entre le corps et les dents se vérifient chaque jour dans ma pratique et nous explorons aussi les relations avec la personnalité de chacun .

Le corps et l'esprit sont aussi inter-dépendants !

Cette discipline s'appelle la DENTOSOPHIE .

Nous pouvons donc dire que notre pratique est "HOLISTIQUE" c'est-à-dire GLOBALE !

Dr Jérôme

DISCUSSION

Cette approche précoce et globale ne se conçoit pas sans rapports humains de qualité.

 Autour des dents et des mâchoires, il y a un être humain sensible !

 Nous sommes à votre écoute et nous prenons le temps nécessaire pour que les explications soient claires car un patient qui a compris les tenants et les aboutissants de son traitement est plus motivé.

Il suit donc mieux son traitement et les résultats sont meilleurs.

 Vous êtes donc le centre de toute notre attention.

Accueil Les spécificités Lors du diagnostic